L'Office de Tourisme Intercommunal Drôme Sud Provence regroupe le personnel et les moyens des bureaux d'accueil de La Garde Adhémar, Pierrelatte, Saint Paul Trois Châteaux, Suze La Rousse et Tulette. 

 

 

 

 

Accédez au site internet de l'Office de Tourisme Intercommunal en cliquant sur l'image de gauche et accédez aux sites internet de tous nos Offices de Tourisme en cliquant sur les photos ci-dessous

PIERRELATTE

PIERRELATTE

 

Entourée de palissades montagneuses, recouvertes d'immenses forêts verdoyantes et giboyeuses, la plaine tricastine débouche au sud du Robinet. A l'ouest, c'est une vaste étendue marécageuse, arrosée largement par le Rhône impétueux. Sur la rive gauche du fleuve se dresse un immense rocher dominant la région qui va permettre aux premiers hommes de se terrer dans ses entrailles.

 

Là est né PetraLatta, Pierrelatte, pierre retirée de la chaussure de Gargantua, comme le dira si joliment la légende. Ligures, Celtes, apportent avec l'Empire Romain, la civilisation. Il faut attendre le Moyen – Age pour qu'enfin s'installe un régime féodal, avec seigneurs, coseigneurs et plus tard les consuls. Une forteresse est construite sur le Rocher. Au début du XIVe siècle, les Templiers développent et rénovent l'agriculture. Au-delà des remparts, une deuxième muraille de protection permet de lutter contre les brigands et les pillards. La "charte d'affranchissement" permet aux habitants de désigner leurs représentants, aux pouvoirs limités toutefois : la commune est née.Le XIXe siècle verra se succéder royauté, empire, république. En 1814, la Seigneurie sera redonnée au futur Louis XVIII et en 1852 la voie ferrée marquera le début de la prospérité. 14-18, 39-45, deux guerres mondiales aux cours desquelles Pierrelatte apportera son tribut d'héroïsme. Dans le courant des années 20, le rocher est racheté par la municipalité et, après la libération, la renommée de Pierrelatte est étroitement liée à la construction du canal de Donzère – Mondragon et à l'installation du site nucléaire.

Ainsi voilà brièvement tracée l'histoire d'un tout petit village qui est devenu par la trame du destin, une ville de renommée mondiale.

SAINT PAUL TROIS CHATEAUX

Bienvenue à Saint-Paul-Trois-Châteaux, en Drôme Provençale, terre riche en histoire qui bénéficie de la douceur de vivre, de son climat méditerranéen et de ses savoir-faire traditionnels.

 

La capitale des Tricastini, une tribu Celte…

Pour éviter toute ambiguïté sur le nom de Saint-Paul-Trois-Châteaux qui a suscité des interprétations souvent pleines d’imagination, il n’y a effectivement pas trois châteaux.

Le nom de la ville provient en fait de la mauvaise traduction, basée sur une étymologie fantaisiste, de l’ancien nom de la ville : Saint-Paul-en-Tricastin. Le mot « Tricastin », nom du canton issu de celui de la peuplade des Tricastins qui habitait cette contrée, a été compris comme une expression latine signifiant « trois châteaux » (tricastri).  Le blason de la ville représente une tour à trois donjons rehaussée d’une couronne, accompagnée de la devise : « Tricastinensis civitas » : « Cité des Tricastins».

 

SUZE LA ROUSSE

La Drôme Provençale vous accueille et vous offre toutes ses richesses... Que vous soyez amateur de vieilles pierres, sportif, mélomane ou gastronome, nous sommes en mesure de combler vos voeux. Quelles que soient vos questions, nos hôtesses vous guideront et vous donneront toutes les informations pour rendre votre séjour agréable.

 

Nos engagements

L'Office de Tourisme de Suze la Rousse est classé dans la catégorie III et il s'engage à :

Mettre à votre disposition un espace d'accueil et un espace d'information facilement accessibles

Faciliter vos démarches.

Vous offrir du mobilier pour vous asseoir.

Vous informer gratuitement sur l'offre touristique locale.

Afficher et diffuser ses périodes d'ouverture exprimées en une langue étrangère au moins.

 

Etre ouvert au moins 120 jours par an samedi et dimanche inclus en période touristique ou d'animation.

Répondre toute l'année à vos courriers.

Assurer un service d'accueil permanent tenu par du personnel pratiquant une langue étrangère au moins.

Assurer la fourniture des cartes touristiques, plans et guides touristiques sur support papier.

Vous donner accès à son site internet bilingue.

 

TULETTE

Tulette est situé à l'extrémité sud de la Drôme Provençale.

 

Notre village se loge entre l'Enclave des Papes au nord, appartenant au
Vaucluse et le département du Vaucluse lui-même, au Sud.


La cité est implantée au carrefour de routes très anciennes, venant
d'Italie et traversant les Alpes, vers la vallée du Rhône et sur un axe Nord/Sud riche de ses échanges depuis des millénaires.

 

Tulette (Tudeleta, la petite tutelle ?) est citée juste avant l’an Mil parmi les possessions de l’abbaye bourguignonne de Cluny, en tant que dépendance de Saint-Saturnin-du-Port (aujourd'hui Pont-Saint-Esprit). Vers 1350, les prieurs clunisiens de Pont-Saint-Esprit acquirent, des princes d’Orange de la famille des Baux, la totalité des droits seigneuriaux sur Tulette et en restèrent seigneurs jusqu’à la Révolution. Tulette, seigneurie ecclésiastique indépendante à la fin du Moyen Âge, proche du Comtat Venaissin et de la Principauté d’Orange, devint terre française seulement sous le règne de Charles IX, en 1564, et fut alors rattachée à la province du Dauphiné. Au début du 20e siècle, Paul Ruat évoquait avec passion son amour pour son village : « Sous le ciel de Provence écrasé de soleil et de lumière, le village, cerné par la vigne expose ses vieilles pierres, remparts, tours, fenêtres Renaissance, ruelles gardiennes du passé et ses mystères ».